Histoire du Domaine de Prières


Six périodes marquent l'histoire de l'abbaye au travers des siècles :  

  • La Fondation
  • L'expansion
  • Le déclin
  • Le Renouveau
  • La Ruine
  • Et Après ?

La Fondation

La Chapelle



L'abbaye cistercienne de Prières est fondée en 1252 par le Duc Jean 1er dans le but de racheter sa faute. Il avait saisi des biens appartenant à Cadio, évêque de Vannes. Celui-ci l'avait excommunié, sentence confirmée par le pape Innocent IV en 1249. Il chargea sa femme Blanche de Champagne de présenter le projet de l'abbaye à l'évêque qui l'accepte. Celle-ci est alors confiée à des moines cisterciens.

En novembre 1252, la dotation de l'abbaye, construite en un an, se compose de nombreux villages alentour, du droit de passage sur le petit fleuve nommé la Vilaine, de vignes en Anjou, de salines et de terres à Guérande, de moulins sur la commune de Billiers. L'abbé exerce le droit de haute, moyenne et basse justice sur toutes ses terres et leurs habitants.

Des salines ont été créées autour de l'abbaye.

L'expansion

L'abbaye est en pleine expansion aux 13ème et 14ème siècles. Au 15ème siècles, le fief de l'abbaye englobe la paroisse de Billiers, le port de Pen Lan, Bourg Paul (Muzillac), Noyal-Muzillac, Questembert, Arzal, Marzan, des terres en Guérande et en Anjou, des salines et un droit de passage sur la Vilaine.

Des personnages célèbres sont inhumés dans le choeur de son église ogivale:
- en 1286, Jean 1er Le Roux, Duc de Bretagne
- en 1328, Isabelle de Castille, 2ème épouse de Jean III
- en 1384, Jeanne Holland, 2ème épouse de Jean IV le Conquéreur.

Le Déclin

 

Le déclin de l'abbaye de Prières s'amorce et s'aggrave au 16ème siècle. C'est la conséquence du non-respect de la règle et surtout de la pratique de la commende (l'abbé ne réside plus sur place, ce n'est même plus un religieux, souvent un prieur le représente à l'abbaye). Les bâtiments sont en ruine, certains biens sont vendus, les moines mènent une vie peu monacale. En 1598, il ne reste que 6 moines.

Le Renouveau


Le renouveau se fait à partir de 1613 avec l'application de la stricte observance et une reconstitution du patrimoine de l'abbaye par le prieur Bernard Carpentier. En 1681, de grands travaux de restauration sont entrepris. Ils grèvent pour très longtemps le budget de l'abbaye. Une nouvelle église abbatiale est construite. Il y a alors soixante religieux à Prières.

 

La Ruine

En 1759 a lieu la bataille navale des Cardinaux, opposant la flotte française à la flotte anglaise, entre l'île d'Houat et la côte. Il s'ensuit une incidence fâcheuse sur l'abbaye de Prières. En effet, après la défaite des  troupes françaises, leurs bateaux s'étaient réfugiés dans l'estuaire de la Vilaine où ils auraient été bloqués par les navires anglais de 1759 à 1761.

En 1790 pendant la Révolution, l'église est transformée en magasin de fourrage et en écuries: le plomb qui couvrait le dôme est enlevé pour fabriquer des balles.

La vente des biens de l'abbaye se fait en 1791.

Les religieux se dispersèrent, gagnant pour la plupart l'Espagne. Quelques uns d'entre eux reviennent à Muzillac en 1802/1803.

Et Après ?

 

 

En 1801, les bâtiments conventuels sont revendus comme biens nationaux à Monsieur Le Masne. Celui-ci restaure l'hostellerie du XVIIIème siècle afin de l'habiter.

 

En 1837, lors de la démollition de l'église abbatiale, les matériaux sont mis en vente.  Le lanterneau de l'église de Billiers et les culées du pont de la Roche-Bernard proviennent de Prières.

 

En 1846,Monsieur Le Masne construit la chapelle actuelle.

 

En 1956, l'Union des Caisses Centrales de Mutualité Sociale Agricole acquiert le Domaine de Prières pour y créer un Centre de Postcure et de Réadaptation.



 

En 2011, l'institution Centre Post-Cure de Réadaptation de Billiers (CPRB), locataire gestionnaire a fêté son cinquantenaire sur un domaine appartenant aux Caisses Centrales de la MSA.

 

www.cprb.asso.fr (Site Internet du CPR Billiers)

Je vous invite à télécharger, ci-dessous, un recueil qui vous apportera un complément à cette description...

Télécharger
Recueil Abbaye Cistercienne Prières.pdf
Document Adobe Acrobat 436.6 KB